D'où vient la sexdoll?

D'où vient la sexdoll?

Qui a inventé la poupée sexuelle? Vous aussi vous vous posez la question? Pour cet article, nous avons récolté toutes les informations du net sur l'histoire de la poupée sexuelle. 

Depuis longtemps la sexdoll est un accessoire apporté lors des enterrements de vie de garçon et de jeune fille.

 

Alors qui est l'inventeur de nos poupées chéries? Sans trop vous spoiler, l'inventeur original de la poupée sexuelle est inconnu ou incertain.

Cet article traitera de la poupée sexuelle à différentes époques:
1. Au XVIIe siècle
2. Au début du XXe siècle
3. Hitler et la poupée sexuelle
4. La démocratisation de la poupée sexuelle

 

1. Les premières poupées sexuelles

La première poupée sexuelle est attribuée à des marins hollandais du XVIIe siècle. Ils utilisaient une poupée en tissu pour atténuer la tension sexuelle pendant les longs voyages en mer. En effet, d'après l'historien Julien Arbois, les marins hollandais se seraient inspirés des "oreillers à câliner" asiatiques.

Les Hollandais auraient confectionnés des poupées de chiffons pour leur tenir compagnie pendant leurs longs voyages. Cette pratique se répandit dans de nombreuses flottes européenne. Les anglais appelaient les sexdolls les "épouses hollandaises" (dutch wives) et les français les surnommaient les "femmes du capitaine".

 

2. La love doll au XXe siècle

Plus récemment, en 1908, le psychiatre Iwan Bloch parle dee poupées grossisantes dans son livre "The Sexual lifetime of Our Time". Il décrit alors la poupée comme devant être utilisée à des fins sexuelles.

 

3. Hitler a-t-il créé des poupées sexuelles ?

Pendant la deuxième guerre mondiale, une rumeur a circulé selon laquelle Hitler aurait ordonné que des poupées sexuelles soient fournies aux troupes allemandes combattant sur le front.

Selon ces rumeurs, le projet Borghild visait à combattre la propagation de la syphilis parmi les troupes nazies en fournissant des poupées sexuelles aux jeunes gens.

Le projet aurait été inspiré par une note de Heinrich Himmler adressée à Hitler en 1940, selon laquelle il y avait un problème de syphilis dans les maisons de prostitution de Paris.

Dans le rapport, il écrivait : "Le plus grand danger à Paris est la présence généralisée et incontrôlée de putes."

Hitler aurait approuvé le projet de fournir des poupées aux soldats qui devaient les déplacer dans leurs sacs à dos pour leur permettre d'éviter les maisons closes parisiennes.

Hitler aurait donné son accord au projet, et des designers se sont attelés à la création d'une poupée - ou "gynoïde" - sous la supervision de Franz Tschackert au Musée allemand de l'hygiène.

Le manque de preuves à l'appui de cette théorie a conduit à la considérer comme un canular au début des années 2000.

Aucun employé du Musée allemand de l'hygiène de l'époque n'a jamais confirmé l'existence du projet.

La preuve la plus importante du projet était deux photographies censées avoir été récupérées dans la poubelle, mais qui ont ensuite été réfutées comme étant un canular.

 

4. La démocratisation de la poupée sexuelle

Après la révolution sexuelle de la fin des années soixante, des publicités ont commencé à apparaître dans des magazines qui permettaient de choisir des poupées avec différentes couleurs de cheveux et différents motifs pour répondre aux désirs du client.